Pour vous Catholiques :: accueil

Qui nous a donné la Bible ?

Question 15: C'est l'Eglise Catholique qui nous a donné la Bible. Pourquoi ne devriez-vous donc pas suivre les interprétations de la Bible données par l'Eglise Catholique ?

Réponse: Ce n'est pas l'Eglise Catholique qui nous a donné la Bible. La Bible a été donnée par Dieu à Son peuple, l'Eglise. Aucune autre explication n'est valable.

Mais je pense que vous parlez du processus d'identification du canon de l'Ecriture, c'est-à-dire de la liste des livres qui sont inclus dans la Bible. Le mot grec "kanon" signifie "étalon de mesure". Dans le Christianisme, le "canon" désigne la collection complète des écrits inspirés, qui représentent le fondement de notre foi. Le canon des Ecritures a été achevé lorsque l'apôtre Jean a écrit le dernier livre de la Bible, l'Apocalypse. Toutefois, les 27 livres qui composent le Nouveau Testament n'ont pas été réunis en un seul ouvrage dès le début.

Cela ne s'est fait qu'à l'issue d'un long processus historique. Les quatre Evangiles, les Actes des Apôtres, et la plupart des épîtres, ont été rapidement reconnus par les églises comme faisant partie des Saintes Ecritures. Mais il restait quelques incertitudes concernant certains livres. Ce fut l'Eglise Orthodoxe d'Orient qui reconnut la première l'inspiration des 27 livres du Nouveau Testament, en 367. Les livres canoniques furent listés dans la lettre de Pâques écrite par Athanase à Alexandrie. Plus tard, aux Conciles de Hippo, en 393, et de Carthage, en 397, l'Eglise d'Occident accepta à son tour ces mêmes livres comme canoniques.

Est-ce que cela signifie que l'Eglise soit infaillible ? Si elle ne l'est pas, comment pouvons-nous être certains que seuls ces livres soient canoniques, à l'exclusion de tout autre ?

L'Eglise n'est pas infaillible. Mais c'est le Dieu Tout-Puissant qui a, par Sa providence, guidé Son Eglise faillible, pour nous transmettre correctement Sa Parole. Ses brebis entendent Sa voix, comme Jésus l'a promis, et elles n'écouteront pas la voix d'un étranger.

C'est un processus semblable à celui qui a formé le canon de l'Ancien Testament. C'est Dieu qui a donné à Son peuple ces livres inspirés. Les dirigeants des Juifs, et tout le peuple, ont reconnus comme inspirés un ensemble de livres, qu'ils ont appelé "Ecriture sacrée". Jésus et les apôtres utilisaient les Ecritures quand ils discutaient avec les Juifs. Cela implique, bien entendu, qu'il existait un canon reconnu par tous, et que personne ne contestait.

Pourtant, il est clair que ces mêmes Juifs qui avaient accepté le canon n'étaient pas eux-mêmes infaillibles. Jésus n'a pas reconnu comme infaillibles les conducteurs des Juifs, dont les ancêtres avaient reconnu les écrits de la Bible. En fait, ils se trompaient sur bien des problèmes de doctrine et de morale, au point qu'ils crucifièrent le Messie prophétisé dans ces mêmes écrits.

Nous pouvons donc avoir toute confiance dans le fait que Dieu est intervenu providentiellement dans l'histoire, pour que nous connaissions Ses écrits inspirés. Mais nous serions sages de suivre l'exemple de Jésus et des apôtres, qui n'attribuaient aucune infaillibilité à l'Eglise, même s'Il l'a utilisée pour transmettre Sa Parole.

Nous remercions Dieu de nous avoir donné Sa Parole sous une forme écrite. Ne perdons donc pas notre temps à discuter du canon des Ecritures, sur lequel Catholiques et Protestants sont d'accord. Continuons plutôt à étudier ces livres sacrés, pour connaître la volonté de Dieu, et pour corriger les fausses doctrines qui se sont infiltrées dans l'Eglise.

:: accueil